Le Chti moucheur, créateur de Recyclamouche

Le Chti moucheur, créateur de Recyclamouche


Aujourd’hui je vais vous présenter un personnage qui sort des sentiers battus du monde de la mouche et de la pêche en général. Christian, alias « Chti moucheur » au parcours assez atypique avec cet état esprit qui l’anime et qui ressemblent beaucoup à celui des membres de moucheur.fr. En effet, il n’économise pas son temps et son énergie pour tenter d’améliorer notre monde halieutique comme un de ses nombreux engagements au côté de  « Rivières Sauvages » mais aussi au service des autres comme par exemple le projet « Recyclamouche » dont nous allons développer le sujet maintenant. Nous avons voulu en savoir un peu plus sur sa vision du « monde de la pêche » qui n’appartient qu’à lui et de son excellente idée de Recyclage de matériel. C’est pourquoi j’ai tenu à faire cette petite interview, sans prétention ni bla bla, mais plutôt décontracté avec Christian.

Réalisé le 22 octobre 2015

Moucheur.fr : Bonjour Christian, tu es pêcheur depuis plus de 40 ans et ces 8 dernières années ont vu naître une âme de moucheur, puis tu créé un site internet et tu t’engages au profit des autres dans des actions de bienfaisances et pour l’environnement …. tu penses t’arrêter de temps en temps pour aller à la pêche ?christian-03

Christian :  Bonjour Patrick, avant tout, je tiens à te remercier, ainsi que toute l’équipe de « Moucheur.fr », pour vous intéresser à mes divers projets et notamment à celui du « Recyclamouche ». Et oui, je suis un pêcheur invétéré depuis ma plus tendre enfance et j’ai eu le plaisir de pouvoir découvrir le monde merveilleux de la PALM il y a huit saisons maintenant. Comme tu peux l’imaginer, je ne vais pas à la pêche autant que je le souhaiterais mais il est tellement gratifiant de travailler pour venir en aide au « moucheur débutant » ! Que ne ferait-on pas au nom de la passion ? Mais rassures-toi, je m’octroie tout de même de belles parties de pêche où je communie avec la nature et lors desquelles, je sais pourquoi je donne tant pour la passion qui m’anime.

Moucheur.fr : Comment as-tu eu cette excellente idée de créer « Recyclamouche » ?

Christian : Le projet « Recyclamouche » est naît de par le simple fait que je me mets à la place d’un « jeune moucheur » (d’une quinzaine d’années) qui ne dispose pas de moyens financiers pour assouvir sa passion naissance. Pour ce faire, et étant le premier à disposer de matériel que je n’utilise plus, je me suis dit que ce dernier pouvait encore faire le bonheur d’un moucheur débutant…  De là, est naît le projet « Recyclamouche ». Pour la petite histoire,  dans ma jeunesse, des « anciens » m’ont offert du matériel de pêche que je ne pouvais pas acquérir alors que je convoitais l’accès à la compétition. Je peux te garantir , Patrick, que ce geste là est inoubliable pour un gamin qui n’a pas d’argent pour assouvir sa passion.

Moucheur.fr : C’est génial pour une personne qui commence la PALM de pouvoir recevoir du matériel d’occasion gratuitement, car c’est un sacré budget quand on commence ?Lots recyclamouche01

Christian : Et oui,  comme tout le monde le sait, toute passion naissante demande un réel budget. Il est tellement gratifiant de pouvoir faire plaisir à un « jeune moucheur » à qui on fait un don de matériel sachant que ce bonheur est inégalable et nécessaire si nous voulons que la passion de la PALM puisse perdurer dans un monde en crise. Je pense que l’entraîne intergénérationnelle est très importante de nos jours à la vue du monde individualiste dans lequel nous vivons. De plus, aujourd’hui, certains bénéficiaires du projet « Recyclamouche » sont devenus de généreux donateurs. Çà c’est génial !

Moucheur.fr : Qui peut participer et faire des dons en matériel sur ton site ?

Christian : Je dirai que quiconque, voulant faire plaisir à un moucheur débutant, peut participer au projet « Recyclamouche » et ainsi « recycler » son ancien matériel de pêche pour lui donner une seconde vie auprès d’un « jeune passionné » qui sera très heureux de recevoir du matériel d’occasion en bon état.

Moucheur.fr : Qui profite des dons et qui faut-il être ou représenter pour en être bénéficiaire ?

Christian : Avec cette question, nous touchons la partie sensible du projet ! En effet, le plus difficile, dans le projet du « Recyclamouche », est
de savoir si le passionné qui vient vous solliciter pour bénéficier d’un don n’est pas un « profiteur » (un pêcheur qui veut simplement obtenir du matériel  gratuitement) et là… tout peut arriver ! Etant de nature à faire confiance à l’être humain, je me fie assez facilement à la personne qui m’écrit ! Certains des lecteurs pourront critiquer ce surcroît de confiance, mais il n’y a pas que du mauvais dans l’humanité et la confiance doit être accordée si nous voulons que le projet perdure. Dans tout projet il y a une faille et là, je conçois que cette notion de confiance peut en être une ! Sinon, je privilégie toujours les « jeunes passionnés » sachant que ces derniers sont assez facile à déceler car ils sont généralement représentés par l’un des parents. Il est à noter qu’une école de pêche, qu’un club mouche, ou que toute autre association à but non lucratif, peut également bénéficier du projet. A ce titre, un don a déjà été réalisé à un jeune club mouche (club CMPT de Gouy Saint-André dans le Pas-de-Calais animé par Stéphane) qui avait besoin d’hameçons pour initier ses jeunes membres au montage d’artificielles.

Moucheur.fr : Faut-il une contrepartie pour recevoir les dons ?

Christian : Ne disposant pas de « sponsor » sur le projet pour garantir la gratuité totale du don, et ne pouvant pas assumer tous les frais d’envoi, je demande à ce que le « jeune moucheur » participe au projet à hauteur des frais d’expédition du matériel.  De plus, cela a pour effet de le responsabiliser sur le don sachant que le matériel lui est gracieusement offert. Il est à noter que le coût moyen des frais d’envoi est de l’ordre de 5,43 euros !

Moucheur.fr : Comment choisis-tu les bénéficiaires ?Christian-01

Christian : Il n’y a pas de réelle sélection des bénéficiaires sachant que j’essaye tant bien que mal de satisfaire toutes les demandes ! Mais les jeunes restent toujours prioritaires pour un don. Pour ce faire, une annotation est spécifiée sur le descriptif du matériel afin de bien orienter le « futur » bénéficiaire sur la possibilité (ou non) d’acquérir le matériel convoité. Je veille simplement à ce que le matériel ne bénéficie pas qu’à un seul passionné. Si je vois que le matériel a du mal à être recyclé, j’autorise d’anciens bénéficiaires à l’acquérir car j’essaye d’avoir un certain « turn-over » sur le projet.

Moucheur.fr : As-tu des écoles de pêche ou des AAPPMA dans les bénéficiaires ?

Christian : Actuellement, je n’ai réalisé qu’un seul don à un club mouche (club CMPT ). Je ne pense pas avoir la notoriété nécessaire pour être connu par des AAPPMA ou écoles de pêche qui ne connaissent pas le projet « Recyclamouche ». Il est à noter que le projet existe que depuis mars 2014 et mon site est tout petit dans le monde de l’internet ! Toutefois, en vingt mois d’existence, et grâce aux généreux donateurs, quarante et un dons ont été réalisés et trois sont actuellement en cours de finalisation.

Moucheur.fr : As-tu fait des partenariats avec la Fédération de la pêche ou avec des associations comme les AAPPMA ?

Christian : Je n’ai pas encore de partenariat car il est très difficile d’en solliciter en tant que simple « passionné amateur » !

Moucheur.fr : Comptes-tu agrandir le choix sur plusieurs techniques de pêche ou exclusivement la PALM ?

Christian : Sachant que mon site de conseils est exclusivement réservé à la pêche à la mouche, le projet « Recyclamouche » restera accès uniquement sur le monde de la PALM. Toutefois, je laisse la possibilité à d’autres passionnés de reprendre le concept pour l’adapter à leur type de pêche (je ne demanderai aucun « royalties »… promis…).

Moucheur.fr : Comme toute action de bienfaisance, il y a des frais de gestion, envoi, retour etc … as-tu des sponsors qui t’aident pour soulager financièrement ton projet? Si oui qui sont-ils et en recherches-tu encore ?

Christian : Sachant que je n’ai pas d’ossature juridique, en tant que simple « passionné amateur », il m’est très difficile de pouvoir solliciter des sponsors. A ce titre, les frais d’envoi du matériel vers le bénéficiaire sont financés par ce dernier, et la demande éventuelle de remboursement des frais d’envoi par le donateur sont financés par mes propres deniers personnels. Il est à noter qu’à ce jour aucun donateur n’a demandé le remboursement de ses frais d’envoi et je les en remercie. Il est vrai que je serai très heureux de pouvoir bénéficier d’une aide financière afin de rendre totalement gratuit le don pour les bénéficiaires âgés de moins de 20 ans. Mais cela reste encore du domaine du rêve !

Moucheur.fr : Les grandes marques de la vente de matériel sur le web sont-elles attentives et sensibles à ton projet ?

Christian : Sans vouloir polémiquer sur quelques marques qu’elles soient,  je suis bien trop petit à leurs yeux et je ne représente pas un réel pouvoir publicitaire pour les intéresser. La générosité « gratuite » des marques, pour le soutien de tels projets, a ses limites que seuls des Dieux du Business comprennent !

Moucheur.fr : Ton projet de boutique en ligne sur internet est plus que jamais d’actualité je suppose ?

Christian : En effet, je viens de créer la société « CHTI-FLYFISHING » afin de disposer d’une ossature juridique et financière pour essayer de développer le projet « Recyclamouche ». La société propulsera une boutique en ligne qui portera le nom de « CHTI-FLYFISHING.COM » et qui sera mise en ligne en janvier 2016.

Moucheur.fr : Tu vas pouvoir financer en partie tes projets de bienfaisances grâce à ta boutique en ligne ?Rivières Sauvages

Christian : Tel est mon but avec l’aide et la confiance que voudront bien m’accorder les passionnés. La société apportera un soutien à de projets comme le « Recyclamouche » ou bien encore le label « Rivières Sauvages ».

Moucheur.fr : As-tu encore d’autres projets similaires ?

Christian : Sachant que les deux projets que j’anime sont chronophages, j’envisage plus de soutenir d’autres « belles âmes » qui auraient des idées pour venir en aide aux moucheurs en herbe ou au monde halieutique en général. Il est à noter que d’autres projets, en partenariat cette fois-ci, sont à l’étude et notamment celui de venir en aide à des AAPPMA (qui en auraient besoin) à travers votre site « Moucheur.fr ».

Moucheur.fr : Aujourd’hui, tu pourrais formuler un souhait, lequel serait-il ?

Christian : Mon souhait le plus cher est celui de voir l’aide intergénérationnelle, que j’essaye d’influer, prendre de l’ampleur au nom de la passion afin de garantir un avenir halieutique à nos moucheurs en herbe .

Moucheur.fr : Christian, j’ai bien pris le message « venir en aide à des AAPPMA à travers votre site Moucheur.fr », une de nos actions majeures avec l’initiation à la PALM ainsi que la sensibilisation et le respect de notre monde halieutique pour les jeunes et les débutants. Chez moucheur.fr, nous avons tous voulus faire partie de ton aventure, car nous trouvons ton idée géniale. Depuis nos premiers contacts il y a quelques semaines ou nous avons fait cette interview, nous ne nous connaissions pas, d’ailleurs depuis peu un partenariat est né entre nos deux sites … c’est allé très vite et ce n’est pas fini !!! Nous souhaitons longue vie à ton projet et à ta motivation sans faille. Nous te remercions encore pour le temps que tu nous as accordé. A bientôt j’en suis sûr !!!

Christian : Je tiens à remercier toute l’équipe de « Moucheur.fr » pour vous être intéressés au projet « Recyclamouche » et pour le soutien que vous m’apportez. Permettez-moi de profiter de cette interview pour remercier également tous les généreux donateurs qui permettent au projet de perdurer. Merci à tous. Amitiés halieutiques.