Séjour sur le Rio TER

Comme chaque année maintenant je suis allé faire mon pèlerinage annuel de 3 jours dans mon petit paradis en Espagne, je veux parler du Rio Ter à Anglès. Pourquoi mon paradis me dirait vous, la réponse est devant vos yeux quand vous êtes au bord de la rivière. La rivière est bien entretenue et propre, dans un très beau paysage et pourtant à quelques centaines de mètres du centre-ville. Elle est plus que poissonneuse avec des truites Fario et arc en ciel de toutes les tailles. Vous aurez le plaisir de voir des bancs de truites en pleine séance d’alimentation sur des radiés, des gobages par dizaines en même temps … oui oui c’est vrai je vous assure !!! Chose que nous avons de plus en plus de mal à voir chez nous malheureusement. Pour les moucheurs qui souhaitent découvrir la pêche en Catalogne, mais qui ne savent comment faire pour prendre une carte de pêche là-bas, je vous propose un lien vers notre article « Comment prendre une carte de pêche en Espagne ».




Donc fin aout et ce n’est pas la meilleure des périodes, j’ai passé trois jours à pêcher cette rivière. Je me suis une fois de plus régalé tant au niveau du nombre de prises, de la qualité des combats et de la grosseur des poissons. Quand vous arrivez le matin généralement les vannes du barrage en amont sont ouvertes ce qui fait monter le niveau d’eau entre 20 et 30 cm et fait sortir les grosses mémères (beaucoup de spécimen de 60 à 70 cm) de leurs tanières pour notre plus grand plaisir. Vers midi le niveau d’eau revient à son niveau normal, n’empêche pas que certaines belles truites resteront encore plusieurs heures à table. L’après-midi, vos partenaires seront de taille très honorable entre 25 et 55 cm Fario et Arc mais en très grande quantité. Attention quantité ne veut pas dire « pêche facile », le parcours est limité à 16 pêcheurs par jour toute l’année donc avec forcement une pression de pêche assez importante et des poissons éduqués.
Me voilà donc après une année d’attente, le matin dans mon waders, équipé et prêt à prendre une grande bouffée de bonheur, encore une fois cette rivière ne m’a pas déçu. Ne voulant pas refaire les mêmes erreurs des années précédentes, j’ai directement fait ma pointe en 16/100. Et oui là-bas il faut bien ça surtout le matin dans les courants, elles savent jouer avec les éléments les coquines. Je commence par prendre deux magnifiques truites Fario entre 40 et 50 cm en faisant les bordures en 10 minutes sur 5 mètres. Puis, je rentre dans le courant qui me poussait fort jusqu’à la taille, là un magnifique Barbeau (mon poisson fétiche) d’environ 70 cm et venu me souhaiter la bienvenue en me mettant la misère pendant 20 minutes avant de s’abandonner dans mon épuisette. Je vais écourter mon récit sur le nombre de prises car j’ai arrêté de compter vers les 50 poissons pour 7 premières heures de pêche. Les deux autres jours seront identiques au premier, mon seul regret est de ne pas avoir eu le plaisir de ramener dans mon épuisette 5 ou 6 Fario, des mémères d’environ 70 cm et que les combats n’ont pas duré plus de 10 secondes avant le décrochage. En effet, je n’ai jamais vu des poissons aussi combatifs, aussi nerveux que là-bas. Elles combattent comme des folles, elles font des bonds jusqu’à 1 mètre au-dessus de l’eau en se tordant dans tous les sens. Forcément, même en essayant de garder le contact, et ça en plein courant avec les rochers glissants et sans ardillon, bien souvent les copines gagnent le combat. Mais ce n’en est pas grave pour autant, l’important est d’être là, de voir et de vivre ce moment de pur bonheur…. Je vous conseille de faire le coup du soir en sèche, vous allez pleurer de bonheur !!! Vivement l’année prochaine
Recommandation : Pour finir, les moucheurs qui souhaitent y aller, sans vouloir vous donner des leçons de savoir-vivre, je voulais juste vous rappeler qu’il faut se comporter en invité et de respecter le règlement, la rivière, le poisson. Les gardes sont très sympas et vous donneront des tuyaux sur les mouches qui fonctionnent là-bas. Les habitants d’Anglès sont des gens très accueillants et très sympathiques, un sourire, un bonjour est souvent la meilleure façon de se faire accepter. En majorité, ils parlent tous un peu le Français, ils font cet effort pour bien nous accueillir, alors faisons le nôtre en retour de bienséance.




Quelques photos

Admin
Author: Admin

Membre fondateur - Administrateur site web - Testeur matériels du site - Organisateur des sorties et séjours - Reportage - Rédacteur - Concepteur matériels

Note moyenne
5 sur 5 étoiles. 1 votes.
1 Commentaires
Avatar
07/10/2019
|